Hausse des exportations du Québec en mars 2017

Québec, le 24 mai 2017. – Les exportations internationales du Québec, désaisonnalisées et en dollars constants, aux prix de 2007, augmentent de 10,6 % en mars 2017 (au Canada, une hausse de 2,6 %). Toutefois, leur volume cumulatif pour le premier trimestre 2017 est inférieur de 1,8 % à son niveau pour le trimestre correspondant en 2016 (au Canada, une baisse de 0,8 %). C’est ce qu’indique l’information diffusée aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec sur le commerce international de marchandises.

Parmi les 25 premiers produits exportés par le Québec, 15 affichent une hausse en mars 2017. Les exportations d’aéronefs présentent le gain le plus marqué, puis suivent celles des moteurs d’aéronefs et celles des produits pharmaceutiques et médicinaux. D’autre part, les plus fortes diminutions des exportations sont enregistrées par le groupe des minerais et les concentrés de fer, de celui du diesel et de celui des circuits imprimés et intégrés, des semi-conducteurs et des assemblages de circuits.

Les exportations vers les États-Unis, non désaisonnalisées et en dollars courants, augmentent de 20,9 % en mars 2017 et représentent 68,8 % des exportations québécoises. Les dix premiers produits dirigés vers nos voisins du sud présentent une hausse en mars. La principale augmentation provient des exportations d’aéronefs, puis suivent celles de l’aluminium et ses alliages sous forme brute et celles du groupe des produits pharmaceutiques et médicinaux.

De leur côté, les exportations vers l’Europe augmentent de 33,1 % en mars 2017 et représentent 15,1 % des exportations du Québec. Les gains les plus élevés proviennent des exportations du groupe des aéronefs, de celui des moteurs d’aéronefs, ainsi que de celui des produits pétrochimiques. En revanche, deux groupes parmi les dix premiers enregistrent une diminution de leurs exportations, soit celui du diesel et celui des minerais et des concentrés de fer.

Les exportations vers l’Asie augmentent de 36,6 % en mars 2017 et représentent 8,9 % des exportations québécoises. Les aéronefs se démarquent par une forte hausse de leurs exportations, puis suivent celles du groupe du porc frais et surgelé et celles du groupe des camions légers, des fourgonnettes et des VUS. D’autre part, la plus forte diminution des exportations dirigées vers l’Asie provient du groupe des minerais et des concentrés de fer.